Bocuse, tout simplement….

Paul Bocuse<br />
 

Paul Bocuse, un nom qui rayonne aux quatre coins de la planète. En près de 50 ans sous les étoiles, ce héros de la gastronomie française a construit un empire autour d’une cuisine de terroir, puisant ses racines dans la simplicité et la générosité.

Lorsque Monsieur Paul arrive en salle pour saluer ses invités, toque haute, veste immaculée bleu blanc rouge, le temps s’arrête, plus un murmure. Tous contemplent avec admiration cette stature imposante et charismatique. L’instant est sacré.

On vient au restaurant Paul Bocuse à la fois pour savourer les plats mais aussi pour saisir ce moment précieux de la rencontre avec le pape de la gastronomie et le cuisinier du siècle.  

bocuse au restaurant

Un homme proche de la nature

Collonges et Bocuse, un village et un homme  viscéralement liés. Les pieds dans la Saône et la tête dans les étoiles, Monsieur Paul comme le surnomment ses lieutenants a accumulé au fil de son parcours bien des honneurs, fils, petit-fils d’une longue lignée de cuisiniers depuis le XVII ème siècle.

Dès l’enfance, le petit Paul est tombé dans le chaudron de la cuisine, à l’abri des fourneaux de l’Auberge du Pont de Collonges, l’établissement familial sur lequel règnent ses parents Georges et Irma. De sa jeunesse à la campagne, Paul Bocuse dont le nom signifie « l’homme près du bocage » conserve une étroite proximité avec la nature, initié très tôt à l’art du braconnage, de la chasse et de la pêche. 

 « Cuisiner, c’est ma vie.
Je connais mieux les sauces que ma géographie ».

Un ambassadeur de la cuisine française

1944.
Mobilisé, le soldat Bocuse connaît alors l’épreuve du feu, côtoyant la mort.

 Une expérience douloureuse qui lui insuffle le goût des conquêtes et du risque à l’âge de 20 ans. La légende Bocuse se met dès lors en marche… De ses apprentissages chez Eugénie Brazier et Fernand Point, son pygmalion, il apprend la rigueur et la maîtrise des gestes.

Dès lors, avec son sens inné de l’observation et son tempérament non dénué d’humour, Bocuse couronné de ses trois étoiles poursuit sa route, ambassadeur de la cuisine française, créateur du Bocuse d’Or, dénicheur de talents. Bocuse croque la vie : amoureux du monde, amoureux des femmes, amoureux du goût…. Bocuse, tout simplement ! 

La quête de l'Excellence

« Travailler comme si on allait mourir à 100 ans et vivre comme si on devait mourir demain ».

La passion est assurément le moteur qui a permis à Paul Bocuse de connaître son succès. Chacun, au sein de l’Auberge ou de l’Abbaye de Collonges partage ce souci permanent de la plus haute qualité, que cela soit pour le choix d’un produit, le juste geste en salle, l’attitude adéquate à tout moment, envers les clients comme avec ses collègues. C’est cette signature d'excellence qui a marqué l’histoire de la maison et qui doit perdurer encore de très longues années.

La transmission

« Nous sommes des manuels. Notre métier s’apprend, c’est un métier de compagnonnage que nous avons le devoir de transmettre ».

L’oeuvre de Paul Bocuse est marquée par sa volonté de transmission. Le Chef a toujours été à l’origine d’une communication facilitée pour un partage d’expériences et de compétences qui ont permis à la maison de grandir et se développer.

Aujourd’hui, chacun, au sein de l’équipe, est ambassadeur de ce savoir-faire et de ce savoir-être et se doit de perpétuer cette signature unique.

La réjouissance

« Recevoir quelqu'un, c'est se charger de son bonheur ».

Toute l'histoire de Paul Bocuse est parsemée d'anecdotes qui traduisent le sens profond de l'amitié qu'a le Chef pour son entourage.

Cette joie de faire plaisir, de servir au sens le plus noble du verbe, c'est-à-dire être utile à l'autre, est une motivation de chaque instant qui permet de faire vivre à chaque client des sensations rares, des émotions franches et inoubliables.

Le cuisinier du siècle 

2016

Ouverture du Comptoir de l’Est à Lyon 6ème.

2015

Grand Officier dans l’Ordre National du Mérite
50ème anniversaire des *** Michelin.

2013

Ouverture du restaurant « Marguerite » à Lyon 8ème.

2011

Ouverture de la résidence hôtelière DOCK OUEST à Lyon 9ème
Titre de « Cuisinier du Siècle » par le Culinary Institute of America de New York (USA)

2007

Ouverture des 8 brasseries et restaurants au Japon, en partenariat avec le groupe HIRAMATSU.

2008

Ouverture de Ouest Express, concept de restauration rapide à Lyon

2004

Création de la Fondation Paul Bocuse. Il est sacré Commandeur de la Légion d’honneur.

2003

Ouverture de la Brasserie l’Ouest à Lyon

2000

Commandeur dans l’Ordre National du Mérite à New York

1997

Ouverture de la Brasserie l’Est à Lyon

1996

Fait partie des cuisiniers officiels du Sommet International du G7 réunissant les sept pays les plus industrialisés à Lyon.

1995

Ouverture de la Brasserie Le Sud à Lyon

1994

Chicago – College of Diplomates Salute to Excellence Awards - Ouverture de la Brasserie Le Nord à Lyon

1993

Officier du Mérite National

1991

Entrée au Musée Grévin

1990

Ouverture de l’Institut Paul Bocuse

1989

Président d’honneur de l’Ecole des Arts Culinaires et de l’Hôtellerie d’Ecully devenu aujourd’hui I’Institut Paul BOCUSE - Président Euro Toques – 3000 cuisiniers en Europe - Président Meilleur Ouvrier de France Section Cuisine-Restauration

1987

Création du Bocuse d’or à Lyon, dont il devient le président en 1989. La même année, il est nommé Cuisinier du siècle par Gault et Millau.

1975

Nomination au titre de chevalier de la Légion d’honneur par Valéry Giscard d’Estaing au palais de l’Elysée. Il crée à cette occasion la soupe VGE.

1965

Obtention de la troisième étoile

1962

Obtention de la seconde étoile

1961

Obtention du titre de Meilleur Ouvrier de France

1958

Obtention de la première étoile Michelin

1956

Arrivée de Paul Bocuse dans l’entreprise familiale, l’Hôtel du Pont de Collonges.